Démarche Scientifique

Au cours de la crise du Covid-19, nous avons vu des débats passionnants sur la solidité des études cliniques.

 

Pour cette étude, nous avons fait le choix d’un format strict en passant par toutes les procédures réglementaires d’une véritable “Recherche Impliquant la Personne Humaine”.

 

Protocole de Recherche validé

Une telle étude scientifique est un processus très cadré. Les données collectées au cours de l’étude doivent uniquement permettre de répondre aux objectifs clairement définis dans le protocole, ainsi aucune donnée superflue ne peut être collectée.


Afin de s’assurer de l’éthique de cette étude et de la nécessité des données collectées, un Comité de Protection des Personnes (CPP) a étudié tous les documents de l’étude, a suggéré des améliorations, avant d’émettre un avis favorable à “VIVRE-COVID19.fr”.

 

Fiche d’identité de l’étude VIVRE-COVID19.fr :

  • Numéro ANSM : 2020-A01128-31

  • Numéro CPP : 20040-75456 - avis favorable reçu le 04 Mai 2020

  • Méthodologie : RIPH3 (Recherche Impliquant la Personne Humaine) -  Méthodologie de Référence MR-003

Étudier en groupe

Doctrine éthique

Afin de créer un projet qui nous ressemble et de concrétiser  les valeurs que nous portons dans le recherche, une doctrine  éthique a été rédigée avec l’ensemble des partenaires et des associations lors du lancement de l’étude. Il s’agit de montrer  l’exemple et de démontrer la pertinence des associations  dans la recherche.

 

PRINCIPE 1 :

 

co-construction des contenus du questionnaire

Le questionnaire général et les questions personnalisées (en  fonction de l’âge, activité, pathologie, handicap, etc. des répondants ont été rédigées avec les associations participantes.

noun-validation-4838343-F2668F.png

PRINCIPE 2 :

 

libre accès au protocole de l'étude

Le protocole a été publié dès validation par le comité de protection de personnes sur le site internet de l’étude et accessible à tous.

noun-validation-4838343-F2668F.png

PRINCIPE 3 :

 

accompagnement à la diffusion des résultats

Mise en place de modalités d’échanges entre les parties prenantes de l’analyse des données et les associations. Première présentation des résultats en mai 2021, et résultats de participation en septembre 2022.

noun-checkmark-4621967-F2668F.png

PRINCIPE 4 :

 

accès partenarial aux données

Pour pouvoir tirer la pleine valeur de santé public des données récoltées, une première convention avec Santé Publique France a été signée en juillet 2022 pour l’analyse des données et produire les premières publications scientifiques.

noun-checkmark-4621967-F2668F.png

PRINCIPE 5 :

 

accès ouvert aux données anonymisées

Dans la suite des engagements historiques associatifs pour « libérer les données », il est prévu de mettre en libre accès  pour tous un jeu de données issu de l’étude qui sera donc à  disposition pour toute équipe de recherche. Il reste au collectif de travailler avec ses partenaires pour définir les termes et modalités de ce partage des données pour la science ouverte.

noun-work-in-progress-215094-F2668F.png